13/12/2017 fleche
fleche
Ste Lucie fleche
 
 

L'automne raconte à la terre les feuilles qu'elle a prêtées à l'été - Georg Christoph Lichtenberg



Protocole Soins
Les protocoles sont réalisés par l'Aressad et n'ont pas valeur de "lois". Ils sont adaptés aux services de soins infirmiers à domicile.
(Rédaction: Hélène LANGLET)

Pour tous les soins, se laver les mains après avoir ôté les gants. En effet, le port de gants favorise la multiplication des germes. C'est un milieu, chaud, humide donc propice à la multiplication, même si on s'est lavé les mains avant. Pour les toilettes intimes, il est indispensable de porter des gants, ceci fait partie des précautions standard
 

Accident d'exposition au sang (AES)
Collyre chez une personne soignée à domicile
Conduite à tenir chez le porteur d'une sonde urinaire
Conduite à tenir au domicile
Conduite à tenir en cas de chute
Conduite à tenir en cas de mycose
Conduite à tenir face à un patient en chimiothérapie
Eau Gélifiée
Lavage simple des mains
Manucure
Pose d'un étui pénien
Prévention des escarres
Prise du pouls
Réfection du lit médicalisé
Soins de bouche
Soins divers
Soins d'hygiène oculaire
Toilette génito-anale


Conduite à tenir en cas de mycose


Objectifs :

- Réduire et éliminer la mycose existante chez le patient, diagnostiquée par le médecin.
-.Eviter la contamination manu portée chez les patients suivants.

 

Matériel :

- Gants à usage unique pour le soignant
- Serviette de toilette et gant de toilette propre changés à chaque fois, si possible (à négocier avec l'entourage).
- Bassine et savon doux et/ou produit prescrit
- Ordonnance du médecin

 

Actions :

- Vérifier l'adéquation entre l'ordonnance et le produit, prévenir l'IDE du service et lui demander son accord.
- Se laver les mains.
- Mettre les gants à usage unique.
- Observer l'état de la peau.
- Effectuer la toilette. Attention, certains produits moussent beaucoup, n'en mettre que très peu, et bien rincer. Essuyer soigneusement avec une serviette propre, en tamponnant, et en insistant dans les plis.
- Appliquer le produit prescrit le cas échéant. Eviter tout produit alcoolique, qui risque d'aggraver la mycose. Si une application de fluorescéine est prescrite, attendre que ce soit sec avant d'appliquer le produit mycosique prescrit.
- Vider l'eau, nettoyer la bassine, enlever les gants et se laver les mains avant de continuer la toilette le cas échéant.
- En fonction des situations, divers conseils peuvent être donnés:

Eviter dans l'alimentation, le sucre et l'alcool, notamment pour les diabétiques.
Faire bouillir le linge et changer le linge (de toilette et vêtements en contact avec la mycose) tous les jours. Concernant les mycoses inter-orteils, penser à traiter les chaussures et conseiller de laver les chaussettes à au moins 60°C.
Couper et nettoyer les ongles régulièrement pour éviter toute transmission.
Reprendre le traitement et le signaler à l'IDE du service: certains médicaments sont des facteurs favorisants (antibiotiques, hormones stéroïdes, médicaments contre l'acidité gastrique,…).
Conseiller l'abstinence sexuelle pendant la durée du traitement.
Conseiller d'éviter les vêtements synthétiques.
Eviter le grattage des zones atteintes

 

Transmissions :

Transmissions écrites sur le dossier de soin (protocole, date de début et de fin du traitement sur diagramme mensuel et feuille rose, soin effectué, état de la peau,..) et orales à l'infirmière du service si besoin.

 

Important :

- Les traitements de mycose (génitale ou autre) nécessitent souvent 6 semaines, il ne faut donc pas les arrêter prématurément sans avis médical, afin d'empêcher une récidive.
- Lorsque 2 patients consécutifs sur une même tournée présentent une mycose, la question de la contamination manu portée par le soignant doit se poser. Attention au lavage des mains et au port de gants.

 

CRF SSIAD Sedan – Validé en équipe - 30/09/2004

 
HdP